Budget 2024 : audition de Gabriel ATTAL au Sénat.

Le montant total des crédits est en augmentation de quelques 3,9 milliards d’euros et porte le budget de l’Éducation nationale à près de 63 milliards d’euros hors pension et hors enseignement agricole.

Les points clés incluent l’augmentation du budget, les objectifs centrés sur l’amélioration des compétences en mathématiques et en français, la mise en œuvre du pacte enseignant, et l’accent sur l’inclusion scolaire. La lutte contre le harcèlement scolaire est soulignée, avec une journée nationale dédiée et des actions concrètes prévues. Un diagnostic précis et la participation des élèves sont mis en avant.

Le discours couvre également des aspects tels que la revalorisation des professeurs, le dédoublement des classes de GS, CP et CE1 en éducation prioritaire, la politique d’inclusion scolaire, et la création des pôles d’appui à la scolarité pour améliorer la qualité de l’accueil des élèves en situation de handicap.

D’autres points notables sont abordés comme la réforme du lycée professionnel, la rénovation du bâti scolaire, des mesures pour l’éducation artistique et culturelle, ainsi que des investissements dans l’équipement sportif des établissements scolaires. Le discours du ministre aborde également le pacte enseignant et son taux d’adhésion.

Partagez l'article sur vos réseaux

Laisser un commentaire

Articles Similaires